Arrêté municipal interdisant l’accès du public aux parcs, jardins…

COVID-19 – Pour se protéger et protéger les autres, la préfète d’Eure-et-Loir a signé un arrêté préfectoral interdisant toute promenade dans les parcs, jardins, promenades, forêts et berges des rivières dans l’ensemble du département.

Afin de se mettre en conformité avec l’arrêté préfectoral du 20 mars 2020, madame le maire a pris un arrêté municipal interdisant l’accès du public au lieux suivants :

  • Etang communal
  • Etang de pêche de la truite tillièroise
  • Parcours de biodiversité du CM109
  • Chemins communaux dans les bois de Brouillais
  • Terrain de sport près de la mairie
  • Aire de jeux de la rue de Nuisement
  • Terrain communal du lotissement rue des Grillons
  • Berge de l’Avre et de la Meuvette

Toute infraction à cet arrêté est passible de sanction prévue au code pénal.



Elections Municipales

Résultat des élections du 15 mars 2020

Nombres d’inscrits : 247
Nombres se votants :157
Suffrages exprimés :156

Ont obtenu :

THOMAS Christian               101 voix      élu
BERNITT Dagmar                100 voix     élue
HENRY Irène                            99 voix       élue
LAGO Yannick                         99 voix       élu
LANTEUIL Laurence            99 voix       élue
SOULADIE Cédric                  99 voix       élu
DUFOURD Thierry                 98 voix       élu
SAEZ Clarisse                          97 voix       élue
BEGUE Estelle                         96 voix       élue
TOURTE Grégory                   93 voix       élu
ROBERT Alain                         90 voix       élu
BERNARD Christian             59 voix
LALARDIE Alain                     58 voix
OSTYN Matthieu                   58 voix
DELON Sandie                        57 voix
LABADIE Alexandra             57 voix
LE GALL Lydia                         57 voix
PAYSANT Béatrice                57 voix
VIETTE Martine                      56 voix
DUMOUCHET Mélanie        54 voix
MONHAY Marcel                    54 voix
LABADIE Alain                        52 voix

 

Cérémonie de naturalisation

Cérémonie de naturalisation

Le mardi 18 février, Madame le Maire était conviée à la sous-préfecture de Dreux pour participer à la cérémonie de remise des décrets de naturalisation.
Après le discours du sous-préfet Xavier Luquet et la présentation d’une vidéo pour présenter ce que représente le fait de devenir Français, les maires ont été invités à remettre le décret de naturalisation à leurs administrés.

Madame Croibier a eu l’honneur de remettre  à Dagmar Bernitt qui était une citoyenne allemande, ce précieux document. Dagmar qui est conseillère depuis 18 ans dans notre commune, a désormais le droit de se présenter pour assumer un mandat de Maire ou d’Adjoint.

Voeux du maire

Madame le Maire présentera ses voeux aux habitants le vendredi 24 janvier 2020 à 19h à la salle polyvalente.  

Bienvenue à Bérou-la-Mulotière

La commune de Bérou-la-Mulotière est située en région Centre, au nord du département de l’Eure-et-Loir. Facilement accessible par la RN12, niché au coeur de la vallée d’Avre, c’est un charmant petit village à la fois paisible et dynamique. Le dernier recensement en janvier 2016 a dénombré 338 habitants.

le-bourg-et-son-lavoir

Les origines de notre commune

Bérou et La Mulotière étaient avant 1792 deux paroisses distinctes avec chacune leur église. Il ne reste plus actuellement que l’église Saint-Sulpice dans le bourg de Bérou. Les ruines de l’ancienne église Saint louis de la Mulotière sont encore visibles dans une propriété privée le long du GR22.

Amis du Patrimoine Béroutin

Cette association créée le 23 mars 2019 a pour raison sociale la sauvegarde du patrimoine communal et plus particulièrement la restauration de l’Eglise Saint-Sulpice. Les fonds récoltés seront reversés à la mairie pour permettre de faire les travaux sans alourdir le budget de la commune et par conséquent les impôts locaux.

Pour cette année l’objectif est de couvrir les frais de l’architecte qui va constituer les dossiers, en particulier ceux qui permettront à la mairie de faire les demandes de subventions auprès de la DRAC, du département et de solliciter l’aide de la Fondation du Patrimoine.

L’Association comprend une vingtaine d’ adhérents pour le moment.

Le conseil d’administration est composé de :

Présidente : Mme CROIBIER Catherine

Trésorière : Mme BERNITT Dagmar

Secrétaire : Mme LANDON Sophie

Si vous souhaitez adhérer ou faire un don, vous pouvez contacter :

Dagmar au 06 70 40 06 82 ou Catherine au 06 76 60 13 89.

La cotisation est de 20€.

L’Association est habilitée à collecter des dons et à fournir des reçus fiscaux aux donateurs. La déduction d’impôt est de 66% de la somme versée.

 

Loto du 19 mai

La salle polyvalente était pleine dimanche 19 mai pour le loto organisé par les « Amis du Patrimoine Béroutins ». Les gros lots (trottinette électrique, salon de jardin, …) ont bien plu aux joueurs de même que les nombreux lots de la tombola.

 

L’Association remercie tous ceux qui en donnant des lots ont permis la réussite de cette manifestation :

Ariane Taxi, Régine Coiffure, Au p’tit Pain, la Pharmacie de la Vallée d’Avre, le Bar du commerce, le Bar Le Longchamp et Center Parc.

Merci aussi à ceux qui ont fourni les crêpes et les gâteaux !!

 

Le budget

Le budget de la commune est préparé par la commission « Finances, Budget » présidée par le Maire. Il est voté par le Conseil Municipal chaque année.

Pour l’année 2020, il a été voté le 11 mars. Il s’élève à 249 827€ en fonctionnement et 315 208€  en investissement.

Les recettes de fonctionnement proviennent de la part communale des impôts locaux que vous payez, de la dotation forfaitaire de l’état qui est lié au nombre d’habitant et de petites recettes complémentaires (location de la salle, concession du cimetière)

Les dépenses de fonctionnement comprennent :
Les salaires du personnel et les indemnités du maire et des adjoints avec les charges sociales
L’entretien et le fonctionnement des services (électricité, carburant, fournitures administratives, locaux, voirie, véhicule, matériel pour les espaces verts et bureautique), et les assurances
–   Les subventions aux associations et les aides (cantine, voyages scolaires)
Les participations extérieures donnés à d’autres collectivités (école, défense incendie, syndicats …)
Les intérêts des dettes (prêts pour financer les investissements)

 budget-2017 

Les recettes d’investissement sont les économies faites sur le fonctionnement, les subventions et les emprunts.

Les dépenses d’investissement comprennent essentiellement les réfections de voirie et quelques travaux sur les biens communaux ainsi que le remboursement du capital des emprunts.
Investissements prévus en 2020 :
– réfection d’une partie de la rue de la Meuvette au Chêne Simon
– travaux de restauration de l’église Saint-Sulpice pour un montant prévisionnel de 223 728€ HT
Les subventions attendues pour la voirie sont de 30% et pour l’église de 70%.
Le reste à la charge de la commune pour l’église s’élève à 67 118€ et l’association Amis du Patrimoine Béroutin oeuvre pour récolter des dons afin de financer ce reste à charge.

Le budget peut être réajusté en cours d’année par des décisions modificatives votées par le Conseil Municipal pour prendre en compte des dépenses non budgétées.

Les producteurs voisins

La Ferme du Bois Normand

La ferme du Bois Normand est située à Rueil la Gadelière. 
C’est un élevage de chèvres de race alpine.

La boutique propose les fromages de chèvre fermiers et des produits locaux. Visite libre et gratuite de l’élevage pendant les horaires d’ouverture (les mercredi, vendredi et samedi de 17h à 19h). Traite à 18h30
Contact : ( 0699253535  site internet ici

La Ferme du Louvier

Situé à Bâlines, leurs porcs naissent sur l’exploitation, sont élevés en plein air et sur paille. Les poulets sont labellisés. Leurs produits sont fabriqués de manière artisanale dans leur laboratoire.
Dans leur boutique, ils commercialisent des produits d’autres producteurs locaux (légumes, fromages, cidre…)
La boutique est ouverte : jeudi de 14h à 18h, vendredi de 9h à 19h, samedi de 9h à 18h
Contact: ( 02 32 37 61 39  Site internet : www.fermedulouvier.com

 

EARL du Manoir – La Ferme du Plessis

Situé à Courteilles, cette ferme propose du cidre et ses produits dérivés. Ils élèvent des agneaux commercialisent de la découpent d’agneau.
Contact : ( 02 32 32 06 81 ou 06 14 88 10 53  mail : duguesclbe@wanadoo.fr
Site internet: www.cidre-du-manoir.com

Travaux

Création d’une place de stationnement handicapé

Pour que notre salle polyvalente remplisse tous les critères exigés pour l’accessibilité aux handicapés, il nous manquait une place de parking.
Nous avons profité de la présence des ouvriers de la SARC que nous hébergions sur le terrain derrière la salle pour leur demander de nous faire le terrassement.
La couche de sable a été posée et damée, mais en hiver les magasins de matériaux n’avaient  pas de pavés en stock.
Dès que les pavés ont été disponibles, notre employé communal a terminé cette aire de stationnement réservé aux personnes handicapées. Un panneau sera posé prochainement.

Le pont rénové et sécurisé

Les garde-corps du pont près de l’usine OSB était en mauvais état. Jean-Marc Ducreux, notre employé communal a commencé à les rénover et à les sécuriser en soudant des grilles sur l’ancienne structure.

Il reste encore à passer de la peinture pour uniformiser toute la structure.

La Passerelle est installée 

Le terrain en friche dans l’Espace Baron Lacour le long de la route est en cours d’aménagement pour en faire un lieu de promenade et de découverte de la bio diversité. pour relier ce terrain communale à l’étang de pêche, il était nécessaire de poser une passerelle.
     
C’est Quentin Vendemoortel (qui a remplacé Jean-Marc Ducreux  en juin et juillet) qui a fait le débroussaillage pour rendre l’emplacement accessible.
Denis Croibier a préparé les socles en bétons.
         
Monsieur Lavenant menuisier à Rohaire a fabriqué et posé la passerelle.

Un abribus pour les enfants du lotissement 

Les enfants du lotissement prennent le car au niveau de la rue des impasses. Il avait été demandé la pose d’un abribus dans ce secteur.
Par mesure d’économie, la commune a décidé de le faire confectionner par notre employé communal.
Nous avons pris comme modèle celui qui est situé devant l’aire de jeu.
Après avoir coulé  la dalle, Jean-Marc a réalisé la structure métallique.
                         
 

Puis il est allé finir la structure et réaliser l’habillage en bois sur place.
   

Les producteurs de Bérou

La Ferme des Broux

La ferme des Broux est située au Chêne Simon, un hameau de notre village sur la D 314.3.
Romain et Clément BERNARD y élèvent des bovins de race Limousine et des agneaux.

   

Tous les 2 mois, ils proposent des colis de veau, boeuf ou agneau.

Vous pouvez les contacter :
Romain ( 06 13 41 05 71
Clément ( 06 19 33 28 21
ou les retrouver sur leur site : www.fermedesbroux.fr

La Ferme des Brouillets

La ferme des Brouillets est située sur la D 314.3 un peu avant le Chêne Simon.
Patrick MORIN y élève des bovins de race Charolaise.
Deux à trois fois par an, il propose des colis de boeuf et parfois de veau.

Vous pouvez le contacter ( 02 37 48 28 62

Ferme des Broux

La ferme des Broux est située dans au Chêne Simon, un hameau de notre village.
Romain et Clément BERNARD y élèvent des bovins de race Limousine et des agneaux. Tous les 2 mois ils propose des colis de veau, boeuf ou agneau.

Vous pouvez les retrouver sur leur site : www.fermedesbroux.fr

Randonnées

Circuit nature « le bord de l’eau, labeur de l’eau »

A l’initiative de la commune de Tillières sur Avre un parcours d’interprétation a été créé qui passe autour de notre étang communal. C’est une agréable promenade qui vous fait découvrir la flore et la faune de ces lieux humides que sont les étangs et le marais. La partie tillièroise est une zone naturelle sensible.

Peut-être aurez-vous la chance d’admirer l’Agrion de Mercure, cette charmante libellule que vous voyez sur les panneaux explicatifs.

Randonnée Pédestre et VTT

Nous vous proposons 4 parcours entre campagne et forêt . Même en restant bien sur les chemins communaux, vous allez pouvoir découvrir des paysages variés. La faune et la flore vont au détour des chemins vous surprendre. Promenades sportives avec des bonnes côtes, qui demandent un équipement adapté.

Le plan départemental des itinéraires de randonnées vous propose 2 circuits qui partent de notre village :

Un circuit pédestre de 9 km « Vallée Royale de l’Eure »

Un circuit VTT de 25 km « La vallée de l’Avre »

Un peu d’histoire

Le cimetière communal

Le Conseil Municipal de Bérou-la-Mulotière s’est réuni le 10 novembre 1850 à 8h du matin, pour constater l’opportunité de transporter le cimetière dans un lieu plus convenable. Le Maire, Monsieur CADOU, a exposé : « Considérant que le cimetière actuel est insuffisant, placé au centre de la population, et presque au niveau de la rivière, par conséquent insalubre, puisqu’il y a impossibilité d’enfouir les corps à la profondeur nécessaire, déclare qu’il y a urgence de chercher un terrain convenable pour les sépultures… »
C’est la donation d’un terrain par Monsieur et Madame D’AUBIGNY D’UBERHERRN, demeurant au château de La Guillerie, à la commune de Bérou-la-Mulotière qui a permis l’édification d’un nouveau cimetière à l’emplacement actuel.
L’Acte de Donation a été signé le 20 décembre 1850 à l’étude de Monsieur JOUVIN notaire à Brezolles.
Le 9 février 1852, un décret pris au nom du peuple français par Louis Napoléon, Président de la République, autorisait le Maire de la Commune à accepter la donation pour y transférer le cimetière communal et à imposer pendant deux ans une augmentation des contributions directes « pour le paiement des frais accessoires et des travaux d’appropriation »
Dans les conditions de la donation, les châtelains s’étaient réservé le droit d’ajouter au terrain donné une extension pour la sépulture de leur famille.
C’est ce qui explique la présence de la crypte et des tombes qui sont situées à droite de celle-ci dans le cimetière.

La Maladrerie

La Maladrerie est un lieu-dit de notre village qui avait autrefois une fonction bien particulière. vestige-de-leglise-de-la-maladrerie

Le terme « maladrerie ou léproserie » désigne un lieu où étaient traités les lépreux. Ces établissements édifiés par l’Eglise au Moyen-âge étaient gérés par des communautés religieuses (appartenant le plus souvent à l’ordre de Saint-Lazare) et recevaient des dons du roi. Au début du XIIIe siècle, le testament du roi Louis VIII dénombre 2 000 léproseries dans le Royaume de France, territoire plus restreint que celui de la France moderne.

La lèpre disparaissant, ces établissements eurent pour mission d’accueillir et de soigner les malades pauvres. Mais beaucoup d’entre eux avaient pris l’habitude d’héberger des étrangers et leur faisaient payer ce service, leurs administrateurs devenant ainsi très riches. 

Louis XIV, organisant un service hospitalier, redonna aux Maladreries la tâche de d’accueillir les malades pauvres.

A la Révolution, les Maladreries furent confisquées comme tous les autres biens de l’Eglise. Elles furent données à des agriculteurs. A Bérou, la Maladrerie était une ferme et l’église servait de grange. Monsieur et Madame THOMAS furent les derniers agriculteurs à exploiter cette ferme. Lors de la tempête de décembre 1999, une grande partie de l’église s’est effondrée. Il ne reste plus que les ruines du mur ouest.

Il y avait près de l’église un cimetière où étaient inhumés les malades décédés.